Situation actuelle du marché du travail aux TNO

Le niveau de compétence que possède une personne est l’un des facteurs les plus importants de sa réussite sur le marché du travail. Autrement dit, plus une personne possède de compétences, plus elle a de chances de trouver un emploi.

En juillet 2023, le nombre de personnes employées aux TNO atteignait 23 900, ce qui représente un solide taux d’emploi global de 69,7 % et un niveau d’emploi élevé aux TNO. Le reste du pays évolue également dans un marché du travail serré.

Les taux d’emploi varient considérablement à l’échelle du territoire, surtout lorsqu’ils sont répartis par type de collectivité.

Par exemple, en 2021, les taux d’emploi étaient plus élevés dans les grandes collectivités que dans les petites (date du recensement le plus récent). Le taux d’emploi s’établissait à 78,3 %, à Yellowknife, alors qu’il atteignait 69,4 % dans la région du Slave Sud; 62,1 %, dans la région du Sahtú; 53,2 %, dans la région du Dehcho; 47,9 %, dans la région des Tłı̨chǫ; et 62,3 %, dans la région de Beaufort-Delta. Chez les hommes et les femmes, les taux étaient comparables, soit 68,6 % et 71,3 % respectivement.

Main-d’œuvre disponible aux TNO

Si de nombreuses personnes occupent un emploi partout aux TNO, on observe toutefois une main‑d’œuvre disponible, c’est-à-dire des personnes inactives, qui ne travaillent pas. En juillet 2023, le marché du travail des TNO comptait 2 300 personnes de 15 ans et plus sans emploi, sans compter les étudiants à temps plein.

La main-d’œuvre disponible totale est composée d’hommes à 60,9 % et de femmes à 39,1 %.

En 2022, environ la moitié de tous les travailleurs disponibles aux TNO (environ 51 %) n’avaient pas terminé leurs études secondaires.

En revanche, environ 20 % des personnes étaient titulaires d’un diplôme d’études secondaires et 30 % détenaient un diplôme universitaire.