Intégration scolaire

L’inclusion repose sur un véritable lien d’appartenance. Cela implique de soutenir tous les individus afin qu’ils participent pleinement à la société, peu importe leurs capacités.

Les milieux d’apprentissage inclusifs sont sûrs et bienveillants et encouragent la diversité et éliminent les obstacles nuisant à la participation de tous les enfants. Toutes les familles et tous les enfants méritent de se sentir accueillis et en sécurité lorsqu’ils reçoivent des services d’éducation et de garde des jeunes enfants.

Pour créer un environnement inclusif, il faut comprendre la situation et les champs d’intérêt de chaque enfant; il faut aussi du matériel et des ressources qui reflètent la diversité des expériences, des champs d’intérêt, des familles, des identités et des cultures. Aux TNO, il faut également que les services soient profondément enracinés dans la culture, la langue, les visions du monde et les pratiques de la collectivité.

Les enfants et les familles doivent pouvoir :

  • Accéder à une garderie ou à un espace communautaire.
    • Les enfants gagnent à vivre des expériences à l’extérieur de la maison et de leur environnement immédiat;
    • La participation à des programmes pour la petite enfance et à des activités communautaires adaptées à l’âge est essentielle à un développement continu et sain.
  • Accéder à des ressources pour profiter pleinement des services ou de l’espace communautaire. Il peut s’agir de personnes, de lieux ou de choses.
    • Personnes : il faudra parfois former les employés à soutenir les enfants avec des besoins divers ou avoir plus d’employés pour garantir l’efficacité du travail dans les établissements achalandés et pour que les lieux restent bienveillants et sûrs pour tous. Selon les besoins des enfants d’une garderie donnée, le ratio peut varier (un employé pour un enfant ou un employé pour plusieurs enfants);
    • Lieux : les lieux peuvent être réaménagés pour offrir du soutien supplémentaire et éliminer les obstacles à l’apprentissage et au développement. Les établissements peuvent créer des espaces pour se détendre ou récupérer et d’autres pour le jeu, afin de satisfaire les divers besoins des enfants;
    • Choses : le choix du matériel et des méthodes pédagogiques, l’emploi des technologies et la flexibilité de l’horaire peuvent contribuer à la réussite de tous les enfants dans les programmes offerts à la petite enfance.

Toutefois, la véritable inclusion ne se limite pas à être inscrit dans une garderie agréée ou une garderie communautaire. Pour vraiment s’intégrer et éprouver un sentiment d’appartenance, les enfants et les familles doivent aussi avoir une raison de participer. Voici quelques moyens de les motiver :

  • Reconnaître les forces des enfants et des familles pour favoriser le développement de nouvelles habiletés dans un certain champ d’intérêt et de compétence;
  • Proposer des activités motivantes et adaptées au niveau de développement de tous les enfants inscrits dans votre service, pour qu’ils aient le goût de participer aux activités et qu’ils y prennent plaisir.

Travailler en équipe avec les familles et d’autres professionnels, comme les ergothérapeutes et les orthophonistes, permet de mieux connaître les champs d’intérêt des enfants, ainsi que les activités et les mesures de soutien nécessaires dans un établissement donné.