Autorégulation

L’autorégulation concerne l’énergie. Il s’agit d’être conscient des divers facteurs de stress qui nous affectent quotidiennement et d’élaborer des stratégies pour réduire ce stress et équilibrer les niveaux d’énergie. Les facteurs de stress prennent de nombreuses formes et germent soit à partir d’un manque (p. ex. manque de sommeil ou de nourriture, ou sentiment d’insécurité dans une situation), soit d’un trop-plein (p. ex. trop de bruits forts, de désordre ou de malbouffe). Nous pensons souvent que ces facteurs de stress sont négatifs, mais certains peuvent être positifs. Par exemple, il peut être agréable de vivre de l’excitation, mais ressentir de hauts niveaux d’excitation sur une longue période peut affecter notre énergie.   

Les êtres humains sont complexes, et les facteurs de stress que nous vivons peuvent nous affecter de différentes façons sur le plan biologique, émotionnel, cognitif, social ou prosocial.

Le stress ressenti sur un certain plan peut diminuer notre capacité à bien fonctionner sur un autre plan. Réfléchissez à la manière dont votre capacité à résoudre un problème est affectée lorsque vous croyez être perdu. En réalité, être dans le « bon état d’esprit » pour apprendre et pour résoudre un problème exige beaucoup d’énergie en soi. Il est donc essentiel d’apprendre à repérer les sources de stress et d’avoir en main des stratégies pour traiter la perte d’énergie et réduire le stress. Les enfants capables d’exercer ce contrôle sur soi sont beaucoup mieux préparés à se sentir en sécurité, à apprendre, à avoir des relations saines et à être motivés à l’école.

L’autorégulation est un processus permanent qui débute à la maison. Les parents aident les nouveau-nés à régulariser leur énergie en leur offrant un environnement familial sécuritaire, des soins et une stimulation appropriée pour leur développement émotionnel, physique et cérébral. Puisque les nouveau-nés et les enfants en bas âge ne se régularisent pas par eux-mêmes, leur développement est soutenu et guidé par les adultes qui prennent soin d’eux et qui corégularisent leur énergie de manière à leur offrir un confort apaisant lorsque nécessaire. Pendant la croissance des enfants, les adultes continuent de les corégulariser en leur montrant des stratégies d’autorégulation et en les encourageant à devenir plus conscients de leurs propres besoins énergétiques et de leurs réactions personnelles aux facteurs de stress.

Des données provenant de classes de partout dans le monde, y compris des Territoires du Nord-Ouest, démontrent que les élèves sont mieux préparés à être concentrés et à apprendre calmement lorsque leurs enseignants créent un milieu d’apprentissage qui limite les facteurs de stress et lorsqu’ils les aident à reconnaître leurs niveaux d’énergie, à y répondre et à les gérer au moyen de l’autorégulation.

Le travail du Renouveau en éducation dans ce domaine consiste à offrir du soutien aux écoles pour qu’elles mettent en œuvre des stratégies d’autorégulation. En septembre 2015, le ministère de l’Éducation, de la Culture et de la Formation a tenu un événement inaugural sur cinq jours qui comprenait la participation d’équipes régionales ténoises composées de cinq membres. Cet événement a été dirigé par un consultant en autorégulation qui travaille actuellement à offrir des visites de soutien dans des écoles clés de chacune des régions pour approfondir la compréhension de l’autorégulation et de la manière dont elle est utilisée dans les écoles. Toutes les commissions scolaires reçoivent du financement pour soutenir les programmes et la formation sur l’autorégulation au moyen d’activités, comme l’achat d’équipement pour l’autorégulation et le perfectionnement professionnel des enseignants. Ces occasions de perfectionnement professionnel incluent un club de lecture en ligne, des cours en ligne sur la pleine conscience et du soutien pour assister aux activités de perfectionnement professionnel.