Le Secrétariat de l’éducation et des langues autochtones

Orthographe

À l’exception de l’Inuktitut*, toutes les langues officielles des TNO utilisent les caractères romains, et peuvent être transcrites relativement facilement à l’aide de polices et de claviers courants.

Les langues dénées utilisent fréquemment des signes diacritiques (c.-à-d. « accents ») et des symboles phonétiques (c.-à-d. coup de glotte, l barré) qui sont souvent absents des différents ensembles de polices et claviers. Dans le passé, des polices spécialisées, couramment appelées Vowel First Dene ou Winmac ont été créées pour régler provisoirement la question de ces caractéristiques orthographiques uniques.

Bien qu’elles répondaient aux besoins des transcripteurs, les polices étaient incompatibles avec les polices classiques et ont entraîné d’importants problèmes de transcription. Heureusement, avec l’apparition de la norme de jeux de caractères internationaux Unicode, les polices de système Windows et Mac comme Arial, Times New Roman, Calibri et Cambria peuvent être utilisées pour transcrire les langues dénées. Cependant, d’autres polices offrent différents niveaux de prise en charge des formes de caractère unique des langues dénées, en raison de leurs ensembles de caractères souvent limités et du positionnement sous-développé des signes diacritiques.

Ainsi, l’installation de polices d’ancienne génération et de leur clavier connexe n’est plus nécessaire ni conseillée.

Afin de faciliter l’adoption des normes plus récentes, le personnel du Centre du patrimoine septentrional Prince-de-Galles a élaboré de nombreux outils et guides pour faciliter le traitement des mots en langue autochtone.

Ces outils utiles sont disponibles sur le site Web : www.pwnhc.ca/orthography-tools/

À mesure que les systèmes de saisie de données évoluent, de nouveaux outils pourraient être créés afin de répondre aux besoins des utilisateurs finaux.