Notre ministre

Minister Caroline Cochrane

Madam Caroline Cochrane

Ministre de l’Éducation, de la Culture et de la Formation

Ministre responsable de la condition de la femme

 

Bureau du député

C. P. 1320; Yellowknife, NT; X1A 2L9

Caroline_Cochrane@gov.nt.ca

Caroline Cochrane a été élue pour la première fois à la 18e Assemblée législative des Territoires du Nord-Ouest en novembre 2015, pour représenter la circonscription de Range Lake. Elle a au même moment été élue comme membre du Conseil exécutif.

Mme Cochrane a occupé les fonctions de ministre des Travaux publics et des Services, de ministre responsable de la Société d’habitation des Territoires du Nord-Ouest, de ministre responsable de l’itinérance, de ministre des Affaires municipales et communautaires, de ministre responsable de la Commission de la sécurité au travail et de l’indemnisation des travailleurs et de ministre responsable de la condition de la femme.

Le 4 avril 2018, elle a été nommée ministre de l’Éducation, de la Culture et de la Formation; elle conserve le portefeuille de ministre responsable de la condition de la femme.

La ministre est particulièrement fière de son travail effectué avec la participation des Ténois afin de restructurer les principes, les politiques et les programmes de la Société d’habitation des Territoires du Nord-Ouest qui visent à aider les Ténois à acquérir, conserver et entretenir leur logement. Par ailleurs, Mme Cochrane a dirigé les travaux de mise en œuvre du premier service d’urgence 911 aux TNO et continue de mener l’initiative Campaign Schools for Women dont le but est d’encourager les femmes à se faire élire à tous les paliers du gouvernement et de les soutenir.

La ministre est impatiente de relever les défis de son nouveau portefeuille. Elle est d’origine métisse et possède un diplôme en travail social et vingt ans d’expérience dans l’administration et les services directs dans des organismes accrédités qui viennent en aide aux familles en situation précaire. Elle a mis au point et animé des ateliers sur des sujets comme le rôle des parents et le développement de l’enfant ainsi que sur la formation de formateurs, l’animation et la prestation de services. Elle a de plus formé des travailleurs en santé communautaire à procéder à des évaluations du développement des enfants.

La ministre Cochrane se réjouit de poursuivre les efforts du ministère visant trois stratégies principales : l’initiative Partir du bon pied pour le développement de la petite enfance; le renouveau en éducation de la prématernelle à la 12e année; et la stratégie Des compétences pour réussir pour les études postsecondaires, ainsi que des initiatives axées sur la promotion et la revitalisation du français et des langues autochtones, de la culture et du patrimoine. Elle tient par ailleurs à améliorer les perspectives des citoyens les plus vulnérables.

Mme Cochrane envisage un cadre global pour le système d’éducation dans le Nord. Selon elle, il est impératif d’intervenir au plus tôt dans l’éducation et d’accorder un rôle de taille aux écoles des petites collectivités. Elle imagine un système offrant une éducation de qualité aux enfants, aux adolescents et aux adultes, un soutien social et affectif, ainsi que du soutien sur le plan de la santé et du développement de carrière pour favoriser la transition vers le monde du travail et l’âge adulte. Mme Cochrane se réjouit de veiller à ce que notre système éducatif s’appuie sur les pratiques exemplaires; elle considère de plus nos langues et nos cultures nordiques comme un véritable trésor qui pourrait permettre aux Territoires du Nord-Ouest de renouveler les normes sur ces pratiques exemplaires en éducation.